Eléctions régionales 2019: mes priorités

Mes valeurs et mes engagements, en 5 convictions :

La santé est notre bien le plus précieux. Elle est directement liée à nos modes de vie, à la valeur de notre alimentation, à notre activité physique ou aux sports que nous pratiquons. Nous avons besoin d’une terre sans pesticides, de biodiversité dans les milieux naturels, d’une bonne qualité de l’air, de l’eau et de tout ce qui touche à l’environnement.  J’ai toujours défendu le renforcement des soins de santé à un coût raisonnable, avec une offre hospitalière de qualité et des médecins généralistes proches. Les seniors doivent aussi pouvoir profiter, après leurs années de travail, d’une nouvelle vie riche en découvertes, en investissements personnels et prendre le temps de la vivre dans de bonnes conditions méritées.

L’éducation et la formation sont des priorités absolues. De la crèche à l’enseignement supérieur, il nous faut accompagner chaque jeune en lui assurant les savoirs de base (s’exprimer, lire, calculer, écrire) et lui permettre ensuite d’accéder à un métier en organisant l’excellence des différentes filières. Parce que chacun a droit à un boulot stable, épanouissant, enthousiasmant et utile aux autres. L’emploi reste un chemin vers l’autonomie et la capacité d’action. En respectant le principe d’égalité entre les femmes et les hommes.

Très attaché à nos libertés, tout comme je le suis à l’accomplissement de nos devoirs, je m’opposerai à la disparition de l’argent cash. Le prétexte de la lutte contre le crime et le blanchiment des capitaux issus d’activités frauduleuses qui doit être renforcé, ne doit pas atteindre à la possibilité, pour chaque personne, de pouvoir disposer de son argent en toute liberté et simplicité. La virtualisation absolue du capital individuel irait à l’encontre de ces principes, qui permettrait de bloquer tous les avoirs d’une seule personne en un clic. La nouvelle économie et les modèles coopératifs : voilà ce qui mobilisera mes actions dans ce domaine!

Les citoyens wallons éco-responsables peuvent et doivent agir tous ensemble pour la préservation de leur cadre de vie. Pour moi, cela passe par un combat contre toutes les formes de gaspillage : matériaux, aliments, objets, énergie, valeurs économiques… Il nous faut une société équilibrée et équitable, en circuits courts, qui puisse dès lors maintenir le pouvoir d’achat de tous (surtout des plus modestes) et distribuer efficacement une énergie accessible, produite le plus écologiquement possible. Chacun en a fait l’expérience : c’est quand on devient acteur que les choses prennent sens et qu’on peut avoir prise sur elles.

La promotion de l’économie locale, c’est également offrir à tous les citoyens, travailleurs, producteurs ou créateurs la possibilité de se déplacer aisément – sans stress- mais aussi de pouvoir transporter facilement et le plus écologiquement possible tout ce qui est nécessaire à leurs activités.  Réduction des déplacements professionnels, transports en commun, packs mobilité, covoiturage, bureaux partagés… :  combinons les solutions qui aident à améliorer la mobilité !

La Région wallonne bouge et grandit.
Comme vous j’en veux davantage.

Je suis candidat sur la liste régionale à la dernière suppléance pour apporter à notre équipe une expérience et une connaissance des dossiers qui portent la région de Liège vers la réussite de demain.

Je veux une région qui ose, une région généreuse, économiquement plus forte et solidaire dans une Europe qui réécrit son projet.

Je veux aussi une région attentive aux personnes, qui encourage la sympathie et la bienveillance entre les citoyens.

Je veux enfin un monde associatif ancré dans le service aux citoyens, qui crée le lien social.

Actualités

Fini la taxe « musique » pour les crèches

J’ai enfin réussi à faire exonérer les crèches des droits d’auteur à payer à la Sabam (Société belge des auteurs, compositeurs et éditeurs) lorsqu’elles diffusent de la musique pour les bébés et tant que cela reste dans le cadre des activités pédagogiques. Le texte était en discussion depuis 2016.

Condamnation des pratiques d’obsolescence programmée

Ma question au Vice-Premier ministre et ministre de l’Emploi, de l’Economie et des Consommateurs, chargé du Commerce extérieur concernant la condamnations des pratiques d’obsolescence programmée. Monsieur le Ministre, Le 24 octobre dernier, l’autorité de la concurrence italienne a condamné Apple et Samsung à des amendes de 10 et 5 millions d’euros pour des pratiques assimilables …

Mes actions de député fédéral

Après avoir siégé au parlement wallon, j’ai prêté serment comme député fédéral en avril 2015. Pour voir ce que j’y fais concrètement, c’est par ici.

À propos de

C’est le 11 avril 1955 que j’ai entendu mon premier « oufti» à la maternité de Saint-Joseph, dans le quartier Sainte-Marguerite. J’ai d’ailleurs grandi tout à côté, dans le quartier Saint-Laurent en compagnie de mon petit frère et de ma petite sœur. Ce n’est qu’en 1991 que j’ai déménagé à Rocourt, quartier aujourd’hui en pleine évolution, à proximité du lieu de travail de mon épouse infirmière.

Un père négociant en vins et une mère au foyer ne poussant pas systématiquement à un exil lointain, j’ai usé mes stylos au Collège Saint-Servais et délavé mes uniformes à l’Unité « 8ème Perron » des scouts de Saint-Martin. Après le vert, le bleu et le rouge des uniformes vint le temps d’en voir de toutes les couleurs comme cadre régional puis fédéral. J’avais alors 20 ans, j’étudiais le droit à l’Université de Liège, et je n’aurais pas hésité, comme maintenant, à lâcher mon totem sur mon site web : « Tarin sans répit »… Lire la suite.

 

En live

Quelques éléments de mon planning…
(Cet export de mon agenda Google ne fonctionne malheureusement pas sur certains navigateurs.)