Accueil

Ces dernières années, j’ai vu Liège – ma ville de naissance et de cœur, riche de ses différences et de ses visages – sortir d’un bourbier financier, s’ouvrir et reprendre confiance. J’aime que Liège et sa région soient ambitieuses ! Tout n’est pas parfait, mais de nouvelles dynamiques sont lancées. Et l’on peut être terre à terre tout en inscrivant son action dans un vrai futur. Mon action en tant qu’homme politique responsable s’inscrit dans cette ligne.
Derrière les mots, il y a des valeurs.  Les vôtres, les miennes.  Celles que je défends.

Mes actions de député fédéral

Après avoir siégé au parlement wallon, j’ai prêté serment comme député fédéral en avril 2015. Pour voir ce que j’y fais concrètement, c’est par ici.

À propos de

C’est le 11 avril 1955 que j’ai entendu mon premier « oufti» à la maternité de Saint-Joseph, dans le quartier Sainte-Marguerite. J’ai d’ailleurs grandi tout à côté, dans le quartier Saint-Laurent en compagnie de mon petit frère et de ma petite sœur. Ce n’est qu’en 1991 que j’ai déménagé à Rocourt, quartier aujourd’hui en pleine évolution, à proximité du lieu de travail de mon épouse infirmière.

Un père négociant en vins et une mère au foyer ne poussant pas systématiquement à un exil lointain, j’ai usé mes stylos au Collège Saint-Servais et délavé mes uniformes à l’Unité « 8ème Perron » des scouts de Saint-Martin. Après le vert, le bleu et le rouge des uniformes vint le temps d’en voir de toutes les couleurs comme cadre régional puis fédéral. J’avais alors 20 ans, j’étudiais le droit à l’Université de Liège, et je n’aurais pas hésité, comme maintenant, à lâcher mon totem sur mon site web : « Tarin sans répit »… Lire la suite.

 

Agenda

Quelques éléments de mon planning…
(Cet export de mon agenda Google ne fonctionne malheureusement pas sur certains navigateurs.)